Rencontres jeunes chercheurs 2018

Les Rencontres jeunes chercheurs 2018, un  jalon dans l’édification de la Maison universitaire de l’éducation : quand enseignants et chercheurs collaborent !

Du 3 au 6 avril, se sont tenues à l’Université de Franche-Comté, au sein de l’École supérieure du professorat et de l’enseignement (ESPE), les septièmes Rencontres Jeunes Chercheurs en Environnements informatiques pour l’apprentissage humain (EIAH) en partenariat avec l’académie de Besançon.

Parrainée par l’Association des technologies de l’information pour l’enseignement et la formation (ATIEF), ces rencontres ont pour objectif de promouvoir la Recherche et la formation des étudiants chercheurs dans les domaines des EIAH.

Un partage d’expériences, entre pairs et acteurs de terrain

Les jeunes chercheurs peuvent, durant ces journées, soumettre leurs travaux à des chercheurs expérimentés issus de disciplines aussi variées que l’informatique, les sciences de l’éducation, les sciences du langages, la psychologie ou encore l’information et communication. Les recherches peuvent concerner des modèles, des processus d’analyse, des ressources numériques (scénarii pédagogiques utilisant le numérique, applications dédiées à l’apprentissage, etc.).

Pendant quatre jours, se sont succédé conférences, rencontres et ateliers. L’une des thématiques mise en avant pour cette édition était le rapprochement des universitaires avec les acteurs de terrain, aussi bien acteurs économiques qu’enseignants.

Un temps d’échange inédit entre le terrain et la recherche

Le mercredi après-midi s’est notamment inscrit dans cette dynamique de création de passerelles entre les enseignants de terrain et les chercheurs. Le recteur Jean-François Chanet a ouvert ce temps particulier en soulignant l’actualité de la thématique abordée et son importance comme jalon supplémentaire dans la construction de la Maison universitaire de l’éducation.


 

S’en est suivie une conférence où Francesco Arcidiacono, responsable du Département de la recherche et Deniz Gyger Gaspoz, vice-Rectrice de la recherche et des ressources documentaires, tous deux à la Haute École Pédagogique BeJuNe (Berne, Jura, Neuchâtel), sont revenus sur les synergies déjà mises en place dans le paysage éducatif suisse. Leur principale prescription : créer des équipes mixtes.

 

Des ateliers-discussion issus du partenariat des co-constructeurs de la Maison universitaire de l’éducation

Ont ensuite été proposés aux participants, chercheurs et enseignants, huit ateliers sur des thématiques variées ayant trait à l’usage du numérique en classe.

90 participants aux rencontres francophones Jeunes Chercheurs sur le numérique et l'éducation

 À partir de l’exposé d’un projet, qu’un enseignant mène sur le terrain, les universitaires étaient invités à réagir. L’occasion était ainsi offerte aux différents participants d’apporter un éclairage mutuel sur leur pratique et idéalement de se projeter dans une démarche commune.

C’est le partenariat des acteurs et co-constructeurs de la Maison universitaire de l’éducation, académie de Besançon, Délégation académique pour le numérique éducatif (DANE), Pôle académique recherche développement innovation expérimentation (PARDIE), École supérieure du professorat et de l’enseignement (ESPE) et Canopé académies de Besançon et Dijon (réseau de création et d’accompagnement pédagogiques), qui a permis que soient conçus et animés ces ateliers.

 

Les huit ateliers

Revue de détail des interventions des enseignants complétée, pour certains ateliers, de l’interview du ou des enseignants et du chercheur référent.
Médiatisation d’expériences

Frédéric Guerinet, professeur de sciences physiques et chimiques au lycée Jacques Duhamel à Dole propose à ses élèves de créer des tutoriels à la manière de Youtube qui ont pour sujets des expériences scientifiques. Il est revenu lors de cet atelier sur l’intérêt pédagogique de cette pratique.

 
Feuilleton radiophonique en anglais

Anne-Cécile Marie, professeure d’anglais au lycée Jean Michel à Lons-le-Saunier a présenté ici son projet de création d’une série d’émissions de radio en anglais inspirée de l’émission 6 minutes English (BBC Learning English). En binôme, les élèves doivent étudier des documents audio ou vidéo sur des capitaines d’industrie américains du 19ème siècle, puis ils produisent et enregistrent une conversation sur le modèle proposé. La finalité est de travailler la notion culturelle “Mythes et Héros” et les compétences de l’oral.

 
Escape Game pédagogique collège/lycée

Présenté par François-Xavier Maisier, professeur de mathématiques au collège de l’Arc à Dole, cet atelier a mis en lumière des énigmes imaginées par les élèves. Ces dernières permettent de travailler les compétences et connaissances de différentes disciplines (anglais, mathématiques, arts plastiques, éducation musicale…). La finalité du projet est de permettre aux collégiens de participer à l’escape game des lycéens et inversement.

 

 
Apprentissages numériques et aménagement de l’espace : une association fructueuse

Julie Marchal, professeure d’éducation musicale au collège Entre-Deux-Velles de Saône et au collège Jean Jaurès de St Vit a présenté le fonctionnement original de sa salle de classe d’éducation musicale organisée en espaces différenciés pour favoriser le travail collaboratif numérique et les relations enseignant/élèves.

 

 
EPS en action

Barbara Robbe, professeure d’éducation physique et sportive au collège de Mouthe, a commenté l’usage du logiciel “EPS action” sur tablette qui permet de relever des données facilement, de les transformer en graphiques. L’élève visualise son “type de jeu” et conçoit lui même la démarche à mettre en œuvre pour progresser.

 

 
Twittclasses coopératives

Aude Duvoid, professeure de mathématiques au collège Camille Claudel de Montreux-Château et Christophe Bringard, professeur de mathématiques au collège Colucci de Rougement-le-Château ont exposé le projet qui lie leurs deux classes de sixième, issues de deux collèges différents. Celles-ci organisées de manière coopérative, échangent sur Twitter, partagent un blog où elles relatent leurs projets de classes. Les conseils et les outils coopératifs permettent de développer l’esprit d’initiative, l’entraide, l’autonomie des élèves.
 
 
Réalité augmentée, Webdoc : “Laissez-les réfléchir ! Ça peut marcher… “
 

Catherine Grisard, professeure documentaliste au lycée Belin de Vesoul et Leopold-Yong Romain, professeur documentaliste au lycée Germaine Tillon de Montbéliard ont présenté la réalité augmentée et le web-documentaire : deux types de productions impliquant deux techniques différentes… mais toutes deux basées sur le partage, la collaboration et la créativité. Les tâches sont plurielles et variées mais la réponse est collective : entre prise en compte du travail des uns et remarques constructives des autres. Au final, le numérique facilite la prise d’initiative singulière et l’échange entre pairs.

 

 

Comment intéresser et motiver les élèves en mathématiques à l’aide du numérique ?

Vincent Prothe, professeur de mathématiques au collège Masson de Saint Loup sur Semouse est revenu sur la publication sur son blog des idées des élèves, issues d’activités pratiquées en cours, sous forme de vidéos. Ce qui leur permet d’être actifs, autonomes, fiers de leurs créations et de prendre confiance en eux.

 

 

Posters enseignants

A la manière des chercheurs, les enseignants de terrain ont proposé un aperçu de leur projet sous forme de posters scientifiques (cliquez pour agrandir en version PDF).

 

La restitution des ateliers s’est faite sous forme de pitchs rappelant les questionnements éveillés par la présentation de l’enseignant et sur les possibilités d’apports réciproques entre terrain et recherche. L’ensemble est illustré par une carte heuristique :


 
La qualité des projets présentés, l’ambiance conviviale des ateliers, le dynamisme de la restitution ont permis des échanges riches et stimulants pendant mais aussi après les ateliers. À l’image d’un dialogue que l’on souhaite voir se poursuivre.

Vous aimerez aussi...